FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes Suzuki GT Triples and T Series 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


 
  
Bonjour, Invité
Rayonnage d' une roue...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Suzuki GT Triples and T Series Index du Forum -> Mécanique -> Les Dossiers Techniques du Pr. Fly

FLY Répondre en citant


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2008
Messages: 4 314
Localisation: A coté des Suisses...

MessagePosté le: Sam 8 Mai 2010 - 19:08    Sujet du message: Rayonnage d' une roue...
 
On va se cantonner a rayonner des roues de suzuki des années 70, car le rayonnage est très compliqué... 


(cela est équivalent à pratiquement toutes les japonaises de l' époque, sauf le nombre de rayons par roues Suz= 36, Kawa et Honda= 40)


Il est important de commencer avec un rayonnage tout d' origine, c' est à dire avec une jante, moyeu et rayons d' origine...
évitez sans expérience, les voiles "Borani" en profil "W", changement de diamètre de cerceau, et autre moyeu modifié...
Les jantes alu sont plus méticuleuses à rayonner, car on les rayes pour un rien!!!
Ceci dit, certain d' entre vous se debrouilleront mieux que d' autre et certain n' y arriveront jamais....

Tout d' abord il faut distinguer deux types de rayons:

Les "intérieurs" et les "extérieurs" (qui sont plus coudés) qu' il faut séparer:



Vous devriez trouver deux groupes de 18 rayons chacun...

Ensuite vous montez tous les rayons intérieurs (les moins coudés donc!), un trou sur deux...


Vous commencez par vissez d' un tour ou deux les écrous dans le trou à coté de celui de la valve et vous devriez obtenir quelques chose comme ça: il est préferable d'enduire les filets d' un pate de montage du style "graisse au cuivre"  pour facilité la tension future des rayons et un démontage lointain.



Les rayons que vous avez montés constituent la forme géométrique de la future roue: (jusque là, j' effectue ces opérations à plat sur un plan de travail, ici la table de la cuisine...)

Si ça ne ressemble pas a ça, abandonnez votre projet de rayonner vous même...  Mr. Green

Ensuite, vous passez et vissez toujours d' un tour ou deux un à un les rayons extérieurs qui vous restent... (j' effectue le montage de ce "groupe" de rayons la jante debout):


Vérifiez le croisement de vos rayons, ceux de l' extérieur doivent passer par dessus ceux de l' intérieur.Il suffit alors de visser tous les rayons en laissant deux /trois filets apparents...


On continue la mission en tendant les rayons...


Il faut faire tourner la roue sur un axe fixe du style l' axe de roue serrer dans l' étaux...


Il existe bien sûr des supports ou des machines pour rayonner, mais ceux qui possèdent ce genre d' outillage n' ont pas besoin de mes conseils...


En premier lieu, il faut connaitre le déport: La jante est rarement centrer sur le moyeu et il est important pour la tenue de route que les roues soient alignées...


Avant dérayonnage, on doit mesurer le déport: sur une GT750, par exemple, il est de 4 à 5mm par rapport à la face du tambour...








Ensuite, il faut posséder une bonne clef a rayon, il en existe plein de type et de forme différentes, sans parler de la taille....





On trouve de la clef forgée à étages, inusable mais très cassante... rien que la fréquence du choc de déblocage au dessérage des rayons peut la rompre:





Autre problème comme sur la photo, on a tendance à rayer les jantes car elles ne sont pas pratiques...


C' est le cas souvent des clefs multi-tailles qui sont moins chères, car avec le prix d' une clefs, on peut manoeuvrer plusieurs tailles d' écrous...





Personnellement, je vous conseille ce type de clef: il faut que la taille corresponde tip top sous peine de "coucher" les carrés d' entrainement des écrous..





Après, c' est vous qui voyez... Mr. Green


La roue étant fixe sur son axe, on place un repère...





Pour ma part, j' utilise un support de comparateur magnétique modifier avec un caoutchouc d' antiparasite qui ne rayera pas le chrome de la jante, mais on peut utiliser un manche de tournevis scotché à un support fixe...


On fait ensuite tourner la roue sur son axe et on observe le déplacement de la jante par rapport au repère.


On s' apercevra vite que la roue a du saut et du voile monumentale...


On tend les rayons les un à la suite des autres en les vissant de la même valeur par rapport aux filets restant, en partant d'un repère comme par exemple le trou de la valve...





Laissez 4 ou 5 filets apparents dans la plus part des cas des montages d' origines... les rayons ne sont pas tendus mais il commencent à maintenir la jante...


On refait tourner la jante sur l' axe qu' elle n' a jamais quitté... et on compare:


le saut:





et le voile:





Ainsi que le déport  qui doit avoisiner la cote voulu...


1er cas:


Le déport est faux: on tend d' un demi tour tous les écrous d' un même coté pour "tirer" la jante du coté voulu...


2ème cas: 


Il y a beaucoup de saut:


on tend le groupe de 4 rayons d' un demi tour ou il y a le saut le plus haut, et les groupes précédents et suivants d'un quart de tour seulement.








3ème cas, il y a du voile:


Repèrer avec le déport de quel coté la jante "part" et ressérer d' un demi tour les deux rayons du groupe de quatre pour amener la jante du coté ou l' on veut...


Sur le groupe d' avant et d' après, on tend les 2 rayons du même coté d' un quart de tour...


on relance la roue autour de son axe et rebelotte... Il se peut que l' on tende plusieurs fois les même rayons. Il me parait important, lorsque l' on a pas l' habitude de respecter les valeur de serrage que je préconise et ne pas être trop pressé... les rayons ne doivent jamais forcer ni tendre exagèrement, sinon, ne plus les toucher et faire l' impasse sur le serrage de ceux ci...


Au bout de deux trois interventions sur les groupes de rayon, vérifier que les filets soient a peut près tous a la même cotes...


Quand la roue tourne a quelques millimètres et a ce moment, serrer à la main tout les rayons qui sont loin d' être tendus...


A l' endroit de la soudure, il peut y avoir plus de saut et de voile, ne pas s' en inquiéter...





On recommence l' opération plusieurs fois et dans la théorie, on obtient des filets qui disparaissent identiquement... et progressivement...





Quand on a pas l' habitude, il est dur de gérer voile, saut et déport simultanément...


On peut donc partir à chaque fois du trou de la valve et faire un tour pour le saut, un tour pour le voile, un tour pour le déport...


Si vous avez bien respectez les serrages par demi tour maxi des écrous, vous ne devrez en aucun cas redésserrer les écrous!!!!


En tatonnant et en prenant son temps on doit arriver a faire tourner la roue bien ronde avec le bon déport...


Quand les rayons semblent bien tendu, les sonner avec la clef pour voir s'il font tous le même bruit... agir sur ceux qui sonnent creux et recontrôler les géometries...




J' ouvre un post accessible pour les questions:


Suzuki GT Triples and T Series :: Problème ou incompréhension de rayonnage???
_________________
Two stroke will rise again!

*** Membre du Suzuki Triple Club de France ***
Revenir en haut

Publicité






MessagePosté le: Sam 8 Mai 2010 - 19:08    Sujet du message: Publicité
 
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Suzuki GT Triples and T Series Index du Forum -> Mécanique -> Les Dossiers Techniques du Pr. Fly
Page 1 sur 1

Choose Display Order
Montrer les messages depuis:   
User Permissions

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Skin Created by: Sigma12
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com